La ride est belle

Il n'y a pas de doute qu'un tapis a toujours une fonction pratique comme par exemple celle de maintenir le sol chaud, couvrir une imperfection ou protéger le sol. Mais un tapis est également un élément esthétique. 


Quand nous choisissons un tapis, nous payons toujours attention à son apparence. D'ailleurs, les tapis faits à la main sont dans la plupart des cas, des pièces d'art uniques. Une des choses qui donne ce caractère unique à un tapis fait à la main ce sont les traces qui prouvent qu'ils ont été faits par un artisan. Cela signifie que les imperfections dans un tapis fait á la main n'est pas consideré comme un défaut, mais plutot comme un trait de personalité qui rends unique chaque tapis. 

Ci-dessous vous trouverez un guide simple sur les imperfections les plus courantes qui vous aideront à apprécier le caractère unique dans un tapis. 

Abrash 

Les tapis nomades et les tapis faits dans des villages montrent parfois une variation dand la tenture appelée abrash. Parfois, au cours de la production d'un tapis, la teinture peut être effectuée dans une maison ou en laissant le fil dans une maison de tenture dan s le village. La raison de ce phénomène est que le tisserand n'a peut-être pas eu assez de fil dans une couleur précise alors il utilisera des differentes nuances similaires. Il peut être aussi une gradation intentionnelle dans les tons. Quand un tisserand n'a pas assez de fils, une nouvelle batche de la même couleur doit être fait mais il se peut alors que cette nouvelles batche presente une couleur qui ne corresponds parfaitement avec la nuance précédente. Dans les tapis nomades et les tapis faits dans des villages, cet abrash ne doit pas être considéré comme un défaut, mais plutôt comme un charmant rappel des conditions de travails de tisserands.

L'effet miroir 


L'équilibre est généralement obtenue gräce à la symétrie. Dans le cas des tapis traditionnels, il est fréquent de trouver "l'effet miroir". L'effet miroir signifie que si nous plions un  tapis au milieu, son design serait identique dans les deux côtés. Dans certains cas, bien que le modèle peut être semblable, cete symmetrie n'est pas respectée et chaque côté est différent. 

La touche personnelle du tisserand 

Dans la plupart des cas, les tisserands nomades tissent par coeur. La production d'un tapis peut prendre quelques mois et il se peut que le tisserand laisse de coté le nouage d'un tapis pendant de longues periodes. Quant ils poursuivent la réalisation du tapis, il change des fois le modèle qu'il avait en tête originalement. 

Taille et forme 

Les formes et tailles asymétriques est une des imperfections les plus courrantes que vous pouvez trouver dans les tapis persans faits à la main. Les raisons de cela est que les tisserands attache les fils de à son métier avec un résistance specifique. Avant de finir le tapis, le tisserand peut changer la tension des fils ou le type de métier à tisser utilisé ce qui aura un impact sur la forme et les mesures du tapis

Pile coupé irregulierement 

Une des dernières étapes dans la production d'un tapis est l'apprêt. C'est à ce moment que le velours du tapis est coupé à la longueur désirée par le tisserand. Cela est normalement fait à la main, alors il est très difficile de parvenir à une longueur exacte dans tout le tapis. 

Ces imperfections que certains pourraient considérer comme une erreur ou un défaut, dans un tapis fait à la main cela peut au contraire augmenter sa valeur et ajouter à son charme. Une imperfection peut rendre votre tapis dans œuvre d'art parfaite "unique en son genre" qui pourra être admiré pendant de nombreuses années.

1. L'une de nos pièces de collection, tapis Kerman, daté d'environ 1950 
2. Beau tapis Lori avec un Abrash très visible 
3. Tapis Patina Kayseri avec une coupe irreguliere du velours